Accueil » Tribune Prévoir » Tribune Avril 2023 – Très cher caprice

Tribune Avril 2023 – Très cher caprice

4 Avr 2023 | Actu, Tribune Prévoir

Très cher caprice 

Le samedi 11 mars dernier, la municipalité a présenté en toute discrétion son projet phare : le réaménagement du centre-ville. Un caprice hors de prix.

Ce choix est incompréhensible dans une ville aussi densément peuplée et en manque d’espaces verts, surtout au moment où nous devons faire face à des défis climatiques majeurs, comme l’ont confirmé les dernières conclusions du GIEC.

De plus, ce projet ne changera rien pour les habitants, car il ne prévoit aucune modification des plans de circulation, aucun aménagement du parking municipal, aucune amélioration des transports en commun dans le centre-ville, et aucune modernisation du marché alimentaire. Il ne tient pas compte des impacts sur les rues Semanaz et Danton, qui accueillent pollution et nuisances sonores. Pire encore, le square pour enfants sera 4 fois plus petit qu’avant les travaux de l’école Anatole France.

Malheureusement, le coût de ce projet sera élevé, avec un minimum de 4,5 millions d’euros, soit 265 € par habitant. Et il est probable que la note soit plus salée à l’arrivée. La forte hausse de la taxe foncière ne servira qu’à financer les caprices d’un maire qui se dira “très fier” d’avoir refait les pavés de la cour située sous ses fenêtres.

Pourtant, l’urgence aurait été de concentrer les efforts sur la place Séverine, où la qualité de vie est grandement affectée. Certes, Séverine, ce n’est pas le centre-ville, c’est “juste” plusieurs milliers d’habitants.

Après avoir détourné le 170 du centre-ville, vendu à bas prix le terrain municipal rue Sémanaz, laissé Busso entre les mains des promoteurs immobiliers, vu le départ de presque 1.000 Gervaisiens en 10 ans… La gestion de cette ville doit nous alerter.

À quand des projets qui améliorent durablement la vie des citoyens, plutôt que de gaspiller des sommes conséquentes dans des projets inutiles ?

Conseils municipaux

CM